Trading algorithmique : arnaque ?

Faisons le point...

Les sujets abordés sur cette page proviennent d’un article publié ici : lire.
Il s’agit d’un site avec lequel nous n’avons pas de partenariat et qui mentionne les points auxquels il faut faire attention pour ne pas se faire arnaquer lors de l'achat d'un robot de trading.

Un robot de trading peut être basé sur des éléments techniques ou fondamentaux. Les robots vendus aux particuliers sont uniquement liés à l’analyse technique. C’est en réalité une simple combinaison d’indicateurs techniques...
  • Nos robots travaillent en day trading, c'est-à-dire que les trades ne durent pas plus d'une journée. Dans ce cas, l'étude fondamentaux n'est pas utile. Pour la combinaison d'indicateurs, cliquez ici : Accueil du site, précisions sur nos algorithmes.

Le prix de vente est justifié par le réglage soi-disant magique que le concepteur du robot de trading a trouvé…
  • Le réglage n’a rien de magique. Si quelque chose est « magique », c’est le code, autrement dit l’algorithme utilisé par le robot de trading.

Il ne faut pas croire que plus un robot est cher, plus il est performant…
  • Nous pensons que le prix de € 370.- € 340.- par moteur ou € 740.- € 570.- pour les deux est un prix raisonnable si l'on tient compte du temps que nous avons pris pour mettre au point les algorithmes et les rendements obtenus.

Si vous regardez les performances affichées par les robots de trading, la plupart font au minimum 50% dans l’année, voire plusieurs centaines de pourcents pour certains…

Il est très facile de présenter des rendements de « dingue » : il suffit d’utiliser un levier de « malade » !

Sur notre page Statistiques sur 8 ans, nous n'utilisons pas de levier, ce qui est très (trop !) prudent. Dans l'exemple que vous avons choisi, nous avons bloqué un capital de € 10'000 il y a 8 ans, pour spéculer avec montant similaire, soit également de € 10'000.

À la page Statistiques sur 1 an, nous utilisons un levier de 3, ce qui peut être qualifié de judicieux. Dans l'exemple que nous avons choisi, nous avons bloqué un capital de € 6'000 il y a 1 an, pour spéculer avec un montant de € 18'000.

Sachez que lorsque vous trouvez des rendements supérieurs, c’est très certainement parce que le levier utilisé a été beaucoup plus important : levier de 5, de 10, voire beaucoup plus. C’est ce stratagème que la plupart de nos concurrents utilisent pour faire croire à des rendements de « rêve » obtenus par leurs moteurs.

Le danger couru est que même si au final le moteur réaliserait un gain, il se peut très bien que durant la période analysée, le , conduise à la ruine du capital. Et sans capital, il n'est plus possible de « se refaire ».
Outre la performance, vous pouvez détectez une arnaque par la forme de la courbe de performance affichée par le robot de trading.
  • Les courbes de nos moteurs n’ont rien d’une performance régulière… et c’est en fait tout à fait normal.
     
Enfin, il faut savoir que de nombreux de robots de trading sont réalisés sans tenir compte des éventuels frais de transaction, du spread...
  • Le est inclus dans nos statistiques et il n’y a pas d’autres frais cachés… comme par exemple des frais , puisque toutes nos positions sont clôturées le jour même à 17h30 au plus tard.
     
Période de backtest : Plus la période de backtest est faible, plus le risque d’être victime d’une arnaque est important.
  • Notre est basé sur une période de 7.5 ans !
     
Compte réel ou compte démo…
  • Le fait que le backtest se passe sur un compte réel ou démo n’a pas d’influence. Ce qu'il faut connaître, c’est la durée de la période optimisée. Dans notre cas, elle s’étend sur 7.5 ans, du 01.01.2012 au 30.06.2019.
     
Drawdown : C’est la perte maximale enregistrée sur le compte de trading sur une période donnée.
  • Notre  est particulièrement bas, comme vous pouvez le constater sur nos pages Statistiques.
    L'avantage d'un drawdown bas est de pouvoir utiliser un levier avec moins de risque.
     
Surveillez les positions en cours : sur les sites de trading social...
  • Nos robots ne fonctionnent pas sur des sites de trading social.

...Le reste de l’article n’engage que l’auteur !
Défiler vers le haut